Accueil Covid-19 Réouverture des écoles à Carrières : résultats de la consultation conduite auprès des parents d’élèves

Réouverture des écoles à Carrières : résultats de la consultation conduite auprès des parents d’élèves

0
0
37
1

Dans le cadre du déconfinement, et bien que toute l’Ile de France soit classée rouge (donc territoire en phase critique de l’épidémie) par le gouvernement et les autorités sanitaires, il est demandé aux communes des Yvelines d’assurer une ouverture progressive des établissements scolaires, des écoles maternelles et élémentaires à partir du 11 mai.

Et, les directives sont claires : il revient au maire la décision de rouvrir ou non les écoles. Le Premier ministre a envoyé le 6 mai une circulaire à l’ensemble des préfets qui préconise notamment de ne pas rouvrir les écoles en cas d’opposition des maires.

Le collectif Agir pour Carrières a donc fait le choix de lancer, dès le 1er mai, une consultation des parents d’élèves. Les réponses ont été recueillies du 1er au 6 mai, auprès d’un panel de 300 familles représentant 750 enfants (pour la rentrée scolaire 2019-2020, la ville de Carrières-sous-Poissy comptait 2 506 enfants scolarisés : 1 017 en maternel et 1 489 en élémentaire).

Beaucoup de parents, y compris leurs représentants, disent que les conditions pour un retour à l’école ne sont pas réunies. Leurs questions sont nombreuses et leurs inquiétudes très grandes. Elles sont légitimes.

Les résultats de la consultation sont les suivants :

  • 62,8 % des parents interrogés ne souhaitent pas mettre leurs enfants à l’école dès la réouverture
  • 18,2 % des parents interrogés souhaitent mettre leurs enfants à l’école dès la réouverture
  • 17,8 % des parents interrogés sont en attente de connaitre l’évolution de la situation sanitaire pour avoir s’ils renverront leurs enfants à l’école
  • 81,9 % des parents interrogés pensent que la reprise de l’école aurait dû attendre le mois de septembre

Pour de nombreux Carriérois, et dans certains quartiers, je sais que la question de la reprise d’une activité devient une question de survie. D’un point de vue éducatif, social, égalitaire et économique, il existe également un enjeu fort à permettre l’accueil des enfants dans les écoles, mais cela ne peut se faire au détriment de leur santé et de leur sécurité, celles de leurs enseignants et du personnel communal. La priorité toutes et tous doit être sanitaire.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par agirpourcarrieres
Charger d'autres écrits dans Covid-19

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Nos premières mesures municipales pour l’après Covid-19

Les Carriéroises et les Carriérois n’ont pas été épargnés par le Covid-19 ni par les…