Accueil Covid-19 Réouverture des établissements scolaires à Carrières-sous-Poissy : notre priorité doit être sanitaire

Réouverture des établissements scolaires à Carrières-sous-Poissy : notre priorité doit être sanitaire

0
0
95
95864682_10158015914925256_5160359543506468864_o (1)

« Carriéroises, Carriérois,

Dans le cadre du déconfinement, il est demandé aux communes d’assurer, dès le 11 mai, une ouverture progressive des établissements scolaires, des écoles maternelles et élémentaires.

Pour de nombreux Carriérois, et dans certains quartiers, je sais que la question de la reprise d’une activité devient une question de survie. D’un point de vue éducatif, social, égalitaire et économique, il existe également un enjeu fort à permettre l’accueil des enfants dans les écoles, mais cela ne peut se faire au détriment de leur santé et de leur sécurité, celles de leurs enseignants et du personnel communal.

Guidé par l’intérêt sanitaire et pédagogique, j’ai – avec les élus locaux du groupe Agir pour Carrières avec Eddie AIT – lancé un sondage pour recueillir l’avis des parents d’élèves sur les conditions de la réouverture des écoles et relayer leurs suggestions. Je vous remercie par avance du temps que vous prendrez à y répondre : https://forms.gle/AmwaCDojeWSY83cL9

Beaucoup de parents, y compris leurs représentants, me disent que les conditions pour un retour à l’école ne sont pas réunies. Leurs questions sont nombreuses et leurs inquiétudes très grandes. Elles sont légitimes.

Le virus est toujours là.

Même si un protocole national très strict a été défini en s’appuyant principalement sur les recommandations du Conseil scientifique COVID-19, l‘ouverture des écoles de la Ville de Carrières sous-Poissy ne doit s’étudier qu’après l’élaboration – en toute transparence – d’un schéma d’accueil sanitaire partagé avec toutes les parties prenantes : Inspection de l’Education Nationale, représentation des personnels, élus du conseil municipal, communauté éducative et scolaire…

Notre priorité doit être sanitaire.

En concertation avec les familles, nous pouvons trouver des solutions. Il faut agir et vite. A défaut, il faudra s’opposer – et je m’y opposerai alors – à la réouverture des écoles. »

Eddie AIT, conseiller municipal, conseiller régional

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par agirpourcarrieres
Charger d'autres écrits dans Covid-19

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Réouverture progressive des établissements scolaires : nous demandons des clarifications au ministre de l’Education nationale

L’annonce par le Président de la République, lors de son allocution télévisée du 14 avril,…